Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un Pays Fort



Pour ceux qui n'ont rien suivi, ça a commencé ...

 

Vide-Grenier

19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 20:20
La forêt est encore plongée dans le noir. J'avance au milieu d'ombres fantastiques et de volutes de brume. Des formes fuyantes, des elfes bondissants, s'éloignent tandis je progresse sur le chemin. Les voix qui m'entourent susurrent des mots sans suite. Des profondeurs noires me parvient la rumeur d'un chant lugubre. C'est l'histoire du prince d'un royaume sans liberté, dont les sujets se déchirent pour l'insigne honneur de travailler pour lui, au fond de cachots humides, travailler toujours davantage. Soudain une voix sourde et métallique perce le silence. "Tournez à gauche", me dit-elle. Je m'engage dans le chemin qu'on m'indique. J'entends les craquements des branches, je m'enfonce encore plus profondément entre les arbres. Un air froid me fouette les joues, tandis que la voix se met à conter comment une belle princesse rencontra un roi orgueilleux et avide de guerres, quittant en courant un champ de bataille pour faire oublier ses défaites dans d'autres sanglantes mêlées. Mais mon attention est attirée par une lueur qui surgit droit devant moi. J'avance toujours et rapidement je distingue deux yeux, fixes, brillants, écartés. La chose court droit vers moi, dans un grondement assourdissant. Dans un réflexe désespéré, je fais un écart sur le côté et j'évite de justesse le monstre. Seule son haleine noire me frôle et m'asphyxie dans un tourbillon de fumée. "A droite dans 200 mètres", dit la voix froide. Je parviens au but, saine et sauve. La voix annonce avec triomphe la victoire des birettes dans le bras de fer qui les oppose au gouvernement pour le pouvoir d'achat.
undefined
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
ouais, ben c'est pas si petit que ça, chevaize, c'est même mentionné sur mon atlas routier ! ps : n'oubliez pas de laisser la porte de l'insert ouverte, pour le père Noël !
Répondre
G
Oui, et le verre de lait, c'est prévu ! Merci au père Noël et aux lutins amiénois, au passage... (Quoique, remercie avant d'ouvrir le paquet, c'est peut-être prématuré ?) Joyeux Noël !
E
Ah bon? Chevaize figure sur un truc aussi moderne? Bigre, on n'arrête pas le progrès! Sûr qu'avec ça,  le Père Noël ne devrait pas louper ta cheminée !Bon Noël à tous!
Répondre
G
Ben oui, à force de se garer à Chevaize, il a fini par apprendre.Merci, et bon Noël aussi !
L
Mefie-toi quand même, car parfois la voix se trompe. Moi je n'aurais pas super confiance !!!
Répondre
G
Bah, j'ai appris à déjouer ses pièges... Bon Noël Louise !
A
mince alors... tu veux dire que c'est une histoire qui se termine bien ?
Répondre
G
A moins que j'ai rêvé... Joyeux Noël Anténor ! (Oui, je sais, c'est dur)