Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un Pays Fort



Pour ceux qui n'ont rien suivi, ça a commencé ...

 

Vide-Grenier

28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 22:50
De deux choses l'une. Soit le transport de birette laisse à désirer ces temps-ci (encore un vol de balai ?), soit le meilleur moyen de voyager incognito est de se greffer sur l'engin le moins discret possible. Qui songerait à regarder le matériel harnaché sur le toit ? Deux birettes momifiées, je vous dis...
undefined
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> <br /> moi, je sais à qui appartient cette voiture puisque c'était la mienne!<br /> <br /> <br /> et non ce n'est pas un convoi de birettes mais de kayak. je partais en compétition à Arras certainement.<br /> <br /> <br /> trop fort!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Extra ! Je suis toujours ravie de ce genre de "rencontres" bloguesques... J'espère que cette compétition (un peu ancienne maintenant) a été remportée ? Bonne chance pour 2012 !<br /> <br /> <br /> <br />
J
Bouh tu me fais peur avec tes birettes momifiées , elle vont ou comme ça , à Eurodisney ??a un congrès de sorcières , au salon du tunning ????
Répondre
G
Non, juste à une compétition de kayak (je me suis renseignée en rentrant)
A
pourtant, à y regarder de près, on voit bien les chapeaux pointus... turlututu !et au boulot, y'a pas que les erreurs énormes qu'on laisse passer... les comportements inacceptables aussi... parfois... plus ils sont gros, plus on ferme les yeux... enfin, moi j'dis ça...
Répondre
G
C'est le subterfuge de "la lettre volée" d'Edgar Poë...Un homme recherche une lettre qui a été volée...Il fouille au peigne fin chez la personne qu'il sait être le voleur et repart bredouille. La lettre était...dans le porte-lettre.http://membres.lycos.fr/vicomte/lettrevolee.htmlLes birettes ont sûrement lu cette nouvelle...
Répondre
G
Je ne connais que ça ! J'ai toujours trouvé que, dans tous les domaines, plus c'est voyant et moins ça se remarque. Dans l'administration, par exemple, les erreurs qu'on laisse passer sont toujours les plus énormes. Alors l'affaire de la Société générale, hein...