Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un Pays Fort



Pour ceux qui n'ont rien suivi, ça a commencé ...

 

Vide-Grenier

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 20:03

A Jeanne, qui insiste, voici enfin dévoilés les secrets du Pâté aux Truches.


Tout d'abord, il faut une salle remplie de convives et une animation musicale. Une salle des fêtes fera très bien l'affaire. Parfois, l'animation est moins musicale mais tout aussi appréciée.

Starring : les Super Monique Club


Ensuite il faut des voisins de table charmants, à la conversation enjouée et émaillée d'anecdotes croustillantes :


Et quand enfin est servi le Pâté aux Truches, l'euphorie atteint son comble.

Apprécions au passage l'art consommé de la photo culinaire. C'est un métier, il faut rendre les mets appétissants, par un éclairage et une présentation appropriés.


Voilà, c'est ça le Pâté aux Truches. Chouette, non ?

Pour la recette, voyez plutôt ici...



Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Truche... Truchement. Vous avez raison.Il y a à cherhcer en matière d'étymologie.
Répondre
J
Sauf à avouer que je raisonne comme une patate, je dénie le qualificatif de spécialiste.
Répondre
G
<br /> La patate n'est qu'un truchement...<br /> <br /> <br />
J
Quand j'arpente les couloirs de Réaumur , ou je donne des cours , je remarque qu'il y a du keffieh mais à Rousseau il en est hors de question, ma fille a un certain mépris pour ceux qui le portent elle a un sarouel , c'est mieux , quand je l'apperçois , j'ai l'impression qu'elle part à Katmandou , mais c'est l'esprit Rousseau , enfin , celles des lycéens parce que le philosophe , on lui a rien demandé !
Répondre
G
<br /> Je vois que l'esprit est resté... Moi j'allais à Ambroise Paré, où on voyait beaucoup de chaussettes burlington et blazer. Mais, dans les manif lycéennes, le keffieh est présent.<br /> <br /> <br />
J
Petite précision pour notre ami JR : Si la pdt était connue depuis belle lurette, comme tout ce qui pousse en terre, c'était suspect. Et c'est ce brave Parmentier (Achille) qui eut l'idée géniale de se servir de l'espuit français pour la faire apprécier. On est peu de temps avant la Révolution. C'est seulement cinquante ans plus tard qu'on en note la présence vers Culan.
Répondre
G
<br /> Bon, moi, je m'incline, c'est un spécialiste qui parle.<br /> <br /> <br />
F
Superbe évocation de la soirée. De l'humour, pas d'amertume (moi, je me serai méchamment moqué, mais toi, tu vois les choses du côté positif, c'est super...)
Répondre
G
<br /> Peut-être une certaine forme de routine ?<br /> <br /> <br />